Drongo et Prinia

Mardi matin, je me suis levé encore un peu plus tôt, vers les 5h30 au lieu des 6h00 habituelles, pour voir le lever de soleil sur le réservoir. C’était superbe! Puis je me suis rendu dans une partie recouverte d’une épaisse végétation, malheureusement que des photos des bruyants Prinia, la végétation est tellement dense que les autres habitants se cachent sans problèmes.

Puis j’ai eu la chance d’approcher un Drongo, perché en lisière de forêt. J’ai pu approcher à 3-4 mètres, caché dans le mini-van avec un filet de camouflage à la fenêtre.

  1. Eliane Répondre

    Magnifiques et étonnants paysages !

Laisser une réponse

*

captcha *