Sangliers, chevrette et faons

Ce matin a certainement été la meilleure sortie aux Teppes de Verbois que j’aille faite au cours mes 6 mois de fréquentation ces lieux.

Dès mon arrivée, entre l’étang Jacques Burnier et l’étang Paul Géroudet, un gros sanglier était à la recherche de nourriture sous les galets de la plage. Puis il s’est dirigé vers la cabane suivante. Je m’y suis rendu, et je l’ai retrouvé se déplaçant vers les sous-bois. C’est alors que j’ai remarqué le groupe de marcassins, juste en face de moi. Après de longues minutes, ils se sont à leurs tours dirigés vers la forêt, en suivant deux adultes qui étaient cachés dans les joncs et que je n’avais pas remarqués.

Puis une chevrette suivie de ces deux faons sont apparus sur la berge d’en face. Ils ont emprunté l’étroite bande de terre séparant les deux étangs puis ont passé à quelques mètres de moi, entre la cabane et l’étang. Ils étaient tellement proches qu’ils ne tenaient pas tous dans le champ du 300mm. Le bruit du déclencheur les a inquiétés et ils ont détalés sur la droite…

  1. Michel PITTET Répondre

    Joli !
    Quelle patience tu as ! Mais ça paye.
    A bientôt.
    Amitié
    Michel

Laisser une réponse

*

captcha *